LE CRIME EST NOTRE AFFAIRE

Publié le par Pénélope Lemarchand

TITRE : LE CRIME EST NOTRE AFFAIRE
REALISATEUR : Pascal Thomas
ACTEURS : Catherine Frot, André Dussollier...
DUREE : 1h49'



     Parce que sa tante spécialiste des papillons a cru voir un crime dans un train, Prudence Beresford se met en tête de mener l'enquête et se fait engager comme domestique dans une étrange propriété dirigée par un vieillard avare que tous ses enfants souhaitent voir mourir...

     Samedi j'avais rendez-vous avec quelqu'un place du Châtelet à 15h00. A 14h55 j'ai reçu un pauvre texto me disant "dsl pr le rdv j sui retenu on remé sa ?" Evidemment ça m'a mise de mauvaise humeur et pour me changer les idées j'ai voulu aller voir un film "divertissant"...
     Le problème c'est que Le crime est notre Affaire semble faire le catalogue de tout ce qui m'énerve dans les romans policier, parmi lesquels figurent ceux d'Agatha Christie, une fois retirés quelques chefs d'oeuvres qu'on compte sur les doigts d'une main : Dix petits Nègres, le Crime de l'Orient-Express, la Nuit qui ne finit pas...
     Car un mauvais roman policier, c'est le règne du temps perdu. Temps perdu à suivre des personnages ici caricaturaux et fatiguants, superficiels, bavards, oisifs, bêtement fantasques, et plongés dans des situations totalement invraisemblables.
     Temps perdu à suivre une intrigue dont le seul but du déroulement est d'accumuler les fausses pistes pour tenir - soi-disant - le spectateur en haleine, mais d'une manière tellement artificielle et arbitraire qu'elle en devient immédiatement pénible, ennuyeuse et insignifiante.
     D'autant plus insignifiante que le dénouement est baclé en quelques secondes après une pirouette totalement absurde, dénouement niais, rendant retrospectivement tout le film bancal, contradictoire ert inutile. Surtout qu'elle revient toujours au même : que ce soit dans Mort sur le Nil ou dans la Nuit qui ne finit pas, et dans d'autres encore, le coup de la "maison" convoitée au prix d'un faux mariage sens trop le "déjà-vu". Quant au médecin empoisonneur, on ne peut pas dire que l'idée soit d'une originalité délirante.
     Donc que reste-t-il ? Rien qu'une galerie de personnages répartie en deux groupe. Trois ou quatre acteurs qui se prennent pour de grands acteurs et qui ne font que jouer leur propre caricature au point d'en donner la nausée. On croit d'ailleurs que Catherine Frot est imbattable à ce jeu, jusqu'à ce qu'apparaisse Claude Rich - imbuvablement lui-même et mauvais - qui la bat à plate couture.
     L'autre groupe est constitué d'acteurs minables qui disent leur rôle avec une voix de vieux théâtre, au milieux desquels se distinguent deux pseudo-adolescentes en bas de laine rayés qui sautillent tout le temps pour faire jeunes, et récitent leur texte comme une poésie de primaire aprise le matin dans le métro.
     A cela s'ajoute une mise en scène plan-plan, ponctuée d'effets qui se veulent rigolos, de blagues affligeantes, au sommet desquels trône le gag du kilt d'André Dussollier, qui à lui seul donne envie de quitter la salle en courant.
     Mais le pire c'est que la salle était (presque) pleine de personnes plus ou moins vieilles qui ont passé leur temps à rigoler. J'en déduis donc que ça leur a plu. Et j'en suis ravie pour eux.

Publié dans Mes Flops

Commenter cet article

Marie 11/03/2009 21:44

Tout à fait d'accord avec toi!
J'adore Dussolier mais j'ai trouvé ce film atrocement ridicule! Je ferais peut-être un article sur ce film moi aussi, si jamais j'ai besoin de me défouler un soir! =)

PlumpBlossom 10/02/2009 16:17

Moi j'avoue, j'ai bien rigolé et j'ai passé un bon moment.

Seul bémol, les acteurs en font définitivement trop. Mais sinon sisi, ça m'a plu ^^

dasola 29/11/2008 13:40

Bonjour Pénélope, tu n'est pas tendre avec ce film qui m'a fait passer un bon moment. C'est dommage que tu dises qui est l'assassin. Mais ce n'est pas tellement l'intrigue qui est importante, c'est le reste. Les costumes, les décors, l'atmosphère générale. J'ai vu le film en avant-première. Le public était plutôt jeunes et moi, je fais partie des "pas encore trop vieille" même si j'ai 26 ans de plus que toi. Bonne journée.

goodbauer 04/11/2008 00:20

lol ma mère est allé le voir, elle n'est pas vieille au passage (pour le détail de ce qui va suivre) et elle a le même avis que toit, avec le souhait de se faire remboursé, elle a de l'espoir en attendant, c'est sur, je n'irai pas^^

Guillaume 28/10/2008 13:11

LOL tu semblais vraiment énervée, là ! c'est à cause du film (sympa quand même, non ?) ou à cause du rendez-vous manqué ;-) ?