THE BOOK OF SECRETS

Publié le par Pénélope Lemarchand

gates.jpgREALISATEUR : Jon Turteltaub
ACTEURS : Nicolas Cage, Diane Kruger...
DUREE : 2h08'


     Benjamin Gates s'est séparé de sa "So-Girl" de femme, qui fréquente un vigile de la Maison Blanche, et on lui apprend que son aïeul a organisé l'attentat contre Abraham Lincoln. Après des aventures comme on n'en voit que dans les mauvais films, il va se remettre avec sa "So-Girl" de femme et redorer le blason de son innocent aïeul...

     Si on vous dit  : un héros séducteur, sportif, intelligent et cultivé, qui traverse le monde et les aventures à la recherche de trésors incroyables au rythme de scénarios efficaces et bien ficelés, avec ce qu'il faut d'humour, de romance, d'Histoire et de frissons, vous dites tous en choeur : Indiana Jones !
     Gagné ! A ne surtout pas confondre avec Benjamin Gates qui est moche, a toujours l'air triste et endormi, a une coiffure redoutable, une manière de prononcer l'anglais sans consonnes insupportable (écoutez-le dire "I dont know", ça ressemble à "ahonho" sans les "h"). Pourtant j'ai une petite affection pour Nicolas Cage que j'avais vu inaugurer son étoile sur le sol de Hollywood Bd en 1998 (j'avais 10 ans^^). Mais là, il est en plus accompagné d'un rigolo à l'humour délirant, d'un papa mou et d'une maman dure, et d'une blonde qui dit "so"...
     Quant au scénario, il est totalement ahurissant. Je ne vais pas faire la listes des invraisemblances, des facilités, des absurdités, des clichés, des "déjà-vu", des niaiseries (la pire de toute étant l'idole en or massif qui tombe sur le plan incliné, et qui roule !...), sinon je raconterais tout le film.
     Et puis parfois on est quand même en plein délire... Le papa-mou explique qu'il y a trois statues de la Liberté. Celle de New-York, et, à Paris, une dans le jardin du Luxembourg... on change alors de plan, et on se retrouve à Paris sur le pont Bir-Hakeim, avec un policier qui connaît par coeur Montesquieu dans sa traduction anglaise... et qui met un PV pour tapage nocturne en plein jour à cause d'un petit hélicoptère téléguidé qui vrombit en pleine milieu de la Seine et juste à côté du métro aérien !!!!!
     Et je passe sur l'intrusion à Buckingham Palace avec un pot de fleur, et - pire - celle dans le sallon ovale de la Maison Blanche avec une scène de cache cache stupidissime pendant qu'en toute discretion le Benjamin fait faire des clics et des clacs au bureau du Président himself...
     Mais ça y est... je me mets à raconter le film... Ce qui est inutile car si vous avez vu la bande-annonce, vous connaissez déjà l'histoire et les trois gags-qui-font-rire. Vous en connaissez même plus puisque le gag-qui-fait-rire du contenu du gouffre n'est même pas resté dans le film !!!
    Ah... j'oubliais qu'il y a un méchant ! celui qui... Non ? Bon, ok, j'arrête...

Publié dans Mes Flops

Commenter cet article

samom 05/03/2008 20:46

Salut pénélope
bonne chronique
intro trés drôle sur le mode qui suis je
je crois que nous sommes d'accord
http://loulouti.over-blog.com/article-17373864.html

amitiés

bise

Thib 20/02/2008 11:22

salut Penelope, "Benjamin Gates" est le type même de film qui se donne les myens pour au final nous offrir un spectacle désuet.
C'est du ciné sans saveur mais qui au bout du compte fait du benef, c'est assez triste.
Thib.

:0051:Sebiwan 16/02/2008 17:53

J'avais bien regardé le premier sous ses faux airs de Tomb raider !!!
J'ai bien envie de voir celui-là par curiosité.
Bisous

Moskau 16/02/2008 12:59

Plus que quelques semaines avant la sortie de Indy 4, le seul, le vrai, pas un Benjamin Gates à 2 balles, lol...

Yaneck 16/02/2008 09:50

J4en déduit que ce n'est pas un film à aller voir lol....