CLOVERFIELD

Publié le par Pénélope Lemarchand

cloverfield.jpgREALISATEUR : Matt Reeves
ACTEURS : Michael Stahl-David, Lizzy Caplan...
DUREE : 1h15'


     Rob filme la journée qu'il passe avec Beth à Coney Island. Sur la même cassette, le meilleur ami de Ron, Hub, filme la party que son frère Jason a organisé en surprise avant son départ au Japon. Il y découvre que Beth sort maintenant avec Travis. Jason et Hub l'incitent à ne pas la laisser tomber Beth lorsque soudain...

    
Il parrait que tout le monde avait entendu parler de ce film. Je ne dois pas être tout le monde, parce qu'en allant le voir, je n'avais aucune idée de l'histoire (mise à part que d'après l'affiche, il devait arriver à un moment ou à un autre un petit malheur à Miss Liberty...)
     Donc pour commencer, une longue scène d'exposition qui n'expose rien puisqu'elle est totalement hors-sujet, uniquement là en vue de ménager l'effet de surprise sur lequel l'histoire proprement dite commencera. Hors-sujet mais pas totalement inutile. Déjà le jeu des deux films superposés (Coney Island et la Party) incite le spectateur (et la spectatrice) et se poser des petites questions. Sans oublier le tout début où l'on apprend qu'on est en fait au Département des Renseignement, et que l'on visionne un document essentiel concernant l'affaire "Cloverfield"...
     L'affaire "Cloverfield", dont le nom n'avance pas à grand chose pour deviner à quoi s'attendre, commence lorsque tout tremble, tout s'éteind, tout se rallume, et tout commence à aller très mal. Des gros "boum", de la fumée, des flammes, et - comme prévu - la tête de la Statue de la Liberté qui se retrouve projetée en pleine rue.
     Hub, avec un talent de caméraman qui donne le vertige, a la bonne idée de tout filmer, ou au moins de laisser allumée (presque) tout le temps sa caméra. C'est la panique, l'Empire State Building, dans le fond, s'effondre, Beth, qui habite sur Colombus Circle téléphone à Rob pour lui dire qu'elle est coincée sous son plafond. Devant le Séphora du Rockfeller Center, Rob prend une décision grave : malgré l'évacuation totale de Manhattan, il ira sauver Beth.
     J'arrête de raconter car à partir de ce moment là, il n'y a plus grand chose à dire qu'on ne puisse parfaitement deviner tout seul. Ce qui manquera, c'est le bruit (terrible) des armes qui tentent vainement de déranger le monstre (car c'est un monstre qui fait tout ça) ; quelques scènes de panique assez bien rendues quoique trop rares ; le monstre lui-même (qu'on regrette de voir, car il est très moche et mal foutu, même si pour un monstre c'est assez banal).
     Ce qui manquera aussi, c'est la dernière image, assez rigolote et qui donne bien le ton de ce qu'a été le film : ni un film d'angoisse, ni un film d'horreur, ni un film d'action, mais un divertissement sympathique, léger, assez amusant, sans vraies surprises, ni bonnes ni mauvaises. Pour un film qui - semble-t-il - avait tout misé sur l'effet de surprise, c'est sûrement la vraie seule surprise...

Publié dans Mes Tops

Commenter cet article

Tietie007 10/04/2013 06:15

Je crois que je me suis endormi tellement ce film m'a passionné !

tranxene 05/06/2009 10:03

0/20 , je suis parti avant la fin

Nini 31/05/2008 18:14

je l'ai vu il y a quelques jours et j'ai été déçu. Le seul point positif pour moi concernant ce film c'est la manière dont il a était tourné, caméra sur l'épaule. Sinon je pense comme Shin.

Franck 17/02/2008 09:12

Je suis entièrement d'accord avec cela.....

Shin 16/02/2008 13:42

Bonjour,

"Cloverfield" est clairement bien plus qu'un vulgaire film catastrophe sans intérêt. S'il n'est pas dénoué de facilités scénaristiques, ça n'enlève rien à l'efficacité de cette incroyable expérience qu'est son visionnage : une expérience éprouvante et originale qui doit sa particularité bien plus au parti pris graphique qu'à son scénario (convenu certes, mais d'une importance plus que relative). Cela dit, la superposition des deux films est une très bonne trouvaille et nous offre quelques courts instants de répit (pourtant, il convient de rester attentif) au coeur de cette folie hallucinante qu'est ce film.

Très certainement l'un des films de monstres les plus réussis d'Hollywood ! À voir, et au ciné de préférence pour en ressentir au mieux tous les effets...

Amicalement,

Shin.